Cork Et Kerry, en vert et pour tous !

De marchés en pubs, de paysages sauvages en vestiges gaéliques, le sud-ouest de l’Irlande se prête à toutes les envies. Sa fière culture, teintée de danse et de musique, et l’âme celtique qui perdure ajoutent une touche d’exotisme à un voyage contemplatif.

Résultat de recherche d'images pour "Cor et Kerry irlande"

Parfois, l’aventure est au coin de la rue. À Cork, elle commence sur l’avenue qui relie l’aéroport au cœur de la ville Irlandaise. Volant à droite et conduite à gauche ; un rond point à prendre dans le sens des aiguilles d’une montre….me voilà en panique ! Et puis doucement, la route s’apprivoise. Suffisamment pour relâcher un peu la concentration et observer le décor. Pour l’heure, les faubourgs alignent des friches, souvenirs d’un passé industriel révolu. Mais Cork est une rebelle. Depuis qu’Apple en a fait sa tête de pont pour l’Europe, levant dans son sillage une armée de geeks, elle a repris goût à la vie. Immeubles de verre reflétant avec insolence des bâtiments désaffectés ; élégantes demeures géorgiennes toisant avec arrogance de vieux pubs à la peinture écaillée. Avec le boom technologique, le Saint Patrick’s Quay qui longe la rivière Lee est devenu un joli méli-mélo architectural, comme un pied de nez à Dublin, la rivale de toujours. ▼

Résultat de recherche d'images pour "cork irlande"

CORK, un sacré CARACTÈRE

Résultat de recherche d'images pour "cork irlande English Market"

Comme chaque matin, l’English Market s’éveille. Il n’est pas qu’un marché couvert datant de 1780, comme il est écrit sur la façade, mais, reconstruit plusieurs fois après moult incendies, il est l’âme de Cork, souvenir du XVIIIe siècle lorsque les commerçants prirent racine dans la ville située à dix kilomètres de la mer, pour profiter de l’afflux des migrants en partance pour le Nouveau monde : vestige de l’époque où les huguenots français s’installèrent dans les ruelles du French Quarter. Encore faut-il le dénicher, caché dans le coquet cœur de ville aux demeures de grès rouge, où il fait bon flâner. Tout ce qui se mange en Irlande s’y trouve : mouton, saumon fumé, boudin noir, huîtres….Même des fromages, comme le Cashel Blue qui se déguste avec des crackers : excellente mise en bouche avec le pub crawl (comprenez la « tournée de pubs »!).

Résultat de recherche d'images pour "cork irlande charlie's bar"

C’est au contact de ses habitants, en partageant une bière, que transpire l’âme celtique de Cork. Ici, pas de discrimination à l’entrée en fonction du look, de l’âge. À Oliver Plunkett, des groupes de rocks s’égosillent. Charlie’s Bar joue une partition plus traditionnelle. Dans sa minuscule salle, quelques musiciens chauffent l’ambiance lors d’une seisium, un concert informel. Au son des violons et des bodhran (tambours sur cadre), on se serre les coudes et on claque des mains jusqu’à plus soif. Avec son physique imposant, ses tatouages et sa barbe hirsute, Liam pourrait être joueur de football gaélique, sport national qui remplit les stades chaque week-end. Il se pratique au pied et à la main, en dribblant : un étrange mélange entre rugby, foot et basket. Ce soir, ses doigts ne jouent pas avec le ballon mais caressent le tin whistle (une flûte). À lui seul, il met le feu !

Fiers et chauvins, les habitants considèrent que Cork est la vraie capitale de l’Irlande. De là, il est facile d’explorer les charmes du sud-ouest de l’Eire. Avec son port de poche et ses maisons maquillées, Kinsale (à une vingtaine de kilomètres) est LA station balnéaire de la grande ville.

Résultat de recherche d'images pour "cork irlande Kinsale"
Kinsale

Balade à vélo ou croisière avec – pour les plus chanceux – l’observation des dauphins et baleines. À Killarney, ce sont les conducteurs de calèches qui sont durs en affaires. Les attelages sont partout dans cette ville à une heure de route de Cork : ils conduisent les visiteurs jusqu’à Muckross House, qui accueillit la reine Victoria le temps d’une nuit. Si la demeure évoque la vie aristocratique au XIXe siècle, la région vaut d’abord pour ses paysages sauvages.

Résultat de recherche d'images pour "cork irlande Killarney lacs"
Région de Killarney

Éclairé de trois lacs scintillants comme du mercure, cerné de forêts profondes et protégé par les Macgiliycuddy’s Reeks ( la plus haute chaîne de montagnes d’Irlande), le Killarney Parkle plus ancien des six parcs nationaux irlandais – ouvre ses 10 000 hectares aux activités de plein air : vélo ou kayak, golf ou pêche. Départ en calèche, balade en bateau et pique-nique sur l’île d’Innisfallen qui émerge de l’un de ses lacs, avec pour décor les ruines d’un monastère.. mon programme de la journée est délicieusement bucolique!

Killarney est aussi la ligne de départ de l’anneau de Kerry, la route panoramique qui ceinture Iveragh, l’une des cinq péninsules ( avec Dingle, Beara, Sheep’s head et Mizen Head) qui pénètrent l’Atlantique que des kilomètres, tels de longs doigts décharnés d’un sorcier. Sur ces terres tourmentées mises à mal par les crises économiques, il n’y a pas de place pour une autre couleur que celle de l’espoir. Vert sombre des forêts d’épicéas, vert jauni des bruyères ou vert tendre des pâturages. Et pourtant, la région n’est jamais monotone, perpétuellement redessinée pas les nuages qui roulent dans le ciel ; routes bordées de murets de pierre ou protégées par des « barrières » de fougères ; prés verdoyants qui dégoulinent des collines pour s’échouer dans l’océan ; falaises tourmentées et criques dorées ; moutons tondus et montages pelées, à moins que ce ne soit l’inverse !

Dopée par la douceur du Gulf Stream, la flore pousse anarchiquement sur ces terres d’abondance (rhododendrons et même palmiers), à peine dérangée par quelques villages alanguis, une poignée de châteaux médiévaux et manoirs chics.

Résultat de recherche d'images pour "irlande Bantry house"
Bantry House

Bantry House est une élégante demeure du XVIIIe siècle plantée à l’entrée de Sheep’s head. Son parc, qui épouse la colline en sept terrasses, dévoile une vue magistrale sur la baie de Bantry.

Dans ce bout d’Irlande où le gaélique partage les panneaux routiers avec l’anglais, l’appel du large est irrésistible. Il y a foule dans le petit port de Portmagee, à l’extrémité de la péninsule d’Ivergah, pour admirer le coucher de soleil qui embrase ses maisons de poupées, rose pétard ou bleu azur. Un vrai cliché ! D’ici on peut rejoindre Skellig Michael, pyramide sauvage émergeant des flots à une dizaine de kilomètres des côtes. Frappée par les tempêtes, livrée à des nuées d’oiseaux marins, l’île classée par l’Unesco se mérite : jauge des visiteurs limitée, accostage interdit quand les flots s’agitent. Pourtant les touristes s’y bousculent depuis qu’elle servit de décor à la saga Star Wars. Oubliant parfois qu’avant Luke Skywalker, dès le VIe siècle, des moines y édifièrent d’étranges huttes en pierre sèches, auxquelles on accède par 600 marches vertigineuses.

Résultat de recherche d'images pour "irlande Skellig Michael"
Skellig Michael – Ancien Monastère

Sur la péninsule de Mizen Head, on célèbre un autre héros des temps modernes. Pour inventer la télégraphie sans fil, Guglielmo Marconi (prix Nobel en 1909) arpenta ses terres. Dans le sémaphore qui surplombe l’Atlantique, terminus du voyage, une petite exposition lui rend hommage. On y accède par une passerelle qui enjambe un gouffre et offre un panorama vertigineux sur les falaises déchiquetées ▼

Résultat de recherche d'images pour "irlande Mizen Head"
Mizen Head
Résultat de recherche d'images pour "irlande Mizen Head phare"

Je cherche des yeux le phare accroché sur un rocher, là-bas au large. On le surnomme « la larme de l’Irlande » car, pour de nombreux migrants en partance pour l’Amérique, il fut la dernière vision de leur terre natale…

Un proverbe Irlandais dit : «Vos pieds vous mèneront là où se trouve votre coeur» Entre collines manucurées et landes parfumées, l’Irlande est une terre de randonnées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s